Fruits de passions

Fruits de passions

Col de la vallée étroite (2730 m)

En redescendant, vue Est sur Val Thorens (2300 m) et sur l'aiguille de Péclet (3561 m), couronnée par un petit nuage...

 

 Date : août 2009

Lieu : vallée de Belleville

Dénivelé : 970 m

Durée : une journée

 

Résumé : une belle randonnée, assez longue (4 heures de montée en prenant son temps), qui longe une succession de lacs glaciaires, et dont la récompense finale est une superbe vue  sur la Maurienne en arrivant au col. L'autre intérêt de cette balade est d'observer un modelé glaciaire typique, avec une succession de verrous (zones constituées de roches dures et cohérentes, moins érodées par le glacier, caractérisées par un resserrement de la vallée et une élévation du plancher rocheux) et d'ombilics (zones composées de roches plus tendres, plus érodées par le glacier, où la vallée est élargie et surcreusée. Quand le glacier recule, il laisse souvent la place à des lacs dans les ombilics). Au niveau topographique, la présence de verrous implique souvent des pentes plus soutenues, alors que celle d'ombilics se caractérise par des replas. En clair, dans les verrous, vous vous essoufflez et dans les ombilics, vous soufflez...

 

Description : Descendre tout en bas de la station des Menuires (cette espèce de ZUP paumée en pleine montagne), et garer sa voiture au parking des Bruyères (1759 m), à côté du lac.

Traverser le torrent et prendre le sentier qui monte en pente douce au lac et au refuge du Lou (2032 m). Vous pourrez admirer, vers l'Ouest, le massif de Péclet-Polset (3561 m), qui surplombe Val Thorens.

Longer le lac du Lou sur sa droite et prendre le sentier qui mène vers le premier lac de Pierre Blanche (2304 m), que vous atteindrez après une montée courte mais raide sur un verrou. Après ce lac et après avoir franchi un autre verrou, vers 2400 m d'altitude, laisser sur sa droite le sentier menant vers le col de Pierre blanche et prendre celui qui se dirige vers le col de la vallée étroite. Le sentier franchit un nouveau verrou, passe à gauche des lacs supérieurs de Pierre blanche en voie d'assèchement (vers 2450 m) tout en restant à distance respectable du bord d'une falaise rocheuse, qui se trouve sur sa gauche.

Le chemin continue ensuite vers le col, de façon assez rectiligne et dans une pente à peu près régulière.

Arrivé à destination, vous pouvez enfin admirer la vue sur la Maurienne et, plus loin, sur la barre des Ecrins, la Meije, le Râteau, les aiguilles d'Arves, les Grandes rousses, etc. De l'autre côté, vous embrassez toute la vallée de Belleville jusqu'au Mont blanc.

Moi, bêtement, j'ai attendu pour prendre des photos, et les nuages ont eu le temps de s'inviter et de s'installer sur les sommets, bouchant largement la vue....

Petite compensation : en redescendant, je me suis rafraîchi en me baignant dans le plus haut lac de Pierre Blanche.

 

 

 

Contrat Creative Commons

 Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.

 

 

 

 

 



11/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres