Fruits de passions

Fruits de passions

L'association Enfants du Mekong

Cliquez ici

 

 

Dans cet article, je souhaiterais vous présenter  Enfants du Mekong, une association qui me tient à coeur et dans laquelle je suis impliqué en tant que parrain.

 

Fondée en 1958 par René Péchard, Enfants du Mekong aide les enfants défavorisés d'Asie du Sud-Est.

Elle intervient dans les pays suivants :

  • Vietnam
  • Cambodge
  • Laos
  • Thaïlande
  • Birmanie
  • Chine du Sud
  • Philippines

MISSIONS

 

L'action d'Enfants du Mekong s'inscrit dans une démarche d'aide au développement des pays d'Asie du Sud-Est. Dans cette perspective, l'association a choisi de se concentrer sur l'aide à l'enfance.


Les enfants  sont l'avenir de leur pays; il est donc nécessaire de leur donner les moyens de devenir des adultes droits et responsables. Pariant sur l'avenir, qu'il faut minutieusement préparer, l'action de l'association s'inscrit donc sur le long terme.

 

Enfants du Mekong s'attache tout particulièrement à ce que les enfants les plus défavorisés puissent suivre une scolarité normale. Un enfant instruit aura ainsi plus de chances de progresser dans la hiérarchie sociale, ce qui lui permettra d'aider son entourage par la suite.


De façon complémentaire, l'association cherche également à améliorer l'environnement direct de l'enfant.


Toutes les actions d'Enfants du Mekong concourent à ce qu'idéalement, l'enfant puisse grandir dans la famille, la culture et l'environnement qui sont les siens.

 

 

MOYENS

 

Enfants du Mekong ne crée pas de projets, mais donne les moyens aux fondateurs locaux (chefs de village, religieux, responsables d'associations locales, etc) de réaliser les leurs. Elle s'appuie sur un large réseau de donateurs.

 

L'association a mis en place plusieurs dispositifs pour remplir ses missions :

 

  • Le parrainage

C'est l'activité principale de l'association. Son fondateur, René Péchard à débuté son action en 1958 en accueillant deux orphelins chez lui alors qu'il était dentiste à Vientiane, capitale du Laos.

 

Le parrainage vise à permettre la scolarisation d'un enfant ou d'un groupe d'enfants. Il consiste en un don mensuel de 24 € par un parrain occidental à un enfant ou à un programme de parrainage dans son ensemble (regroupant plusieurs enfants, par exemple dans un village, un centre éducatif, etc).

En 2007, Enfants du Mekong a remis aux familles 4 371 895 € donnés par les parrains.

 

Il existe trois types de parrainage :

 

- Le parrainage individuel :

 

Dans ce cas, le parrain aide un seul enfant. Outre l'envoi mensuel d'argent, il développe une relation personnelle avec son filleul, principalement par l'échange de courrier.

 

- Le parrainage collectif :

 

Le parrain peut choisir d'aider un programme de parrainage dans son ensemble (école, foyer, etc).

 

- Le parrainage étudiant :

 

Le parrainage étudiant permet d'aider un jeune à poursuivre ses études. Il fonctionne comme un parrainage individuel avec une correspondance entre parrain et filleul.

 

Le coût de cette aide est plus élevé (39 € par mois)

 

 

 

 

  • Les projets de développement durable

Ces projets, qui répondent toujours à des demandes locales, visent à améliorer l'environnement direct de l'enfant. Ils peuvent consister en la construction ou la rénovation d'une école, l'achat de bétail, de nourriture ou de médicaments, la rénovation d'une route, etc.

Les particuliers comme les entreprises peuvent participer au financement de tels projets.

 

En 2008, Enfants du Mekong a consacré 1 121 000 € au financement de projets de développement durable.

 

  • Les foyers

Enfants du Mekong a ouvert deux foyers, l'un à Rungis (94) et l'autre à Asnières (92). Ils accueillent des enfants de réfugiés de boat-people, qui vivent des situations d’exclusion et de précarité ou des étudiants d’Asie venus en France pour leurs études supérieures.


  • Les bambous

Les bambous sont des volontaires de solidarité internationale (VSI) âgés de 20 à 30 ans, qui remplissent une mission d'un an minimum dans un des pays d'action d'Enfants du Mekong.

Sur le terrain, ils sont les yeux et les oreilles du Siège de l'association et le relais principal entre ce dernier et les responsables locaux.

 

Les postes proposés sont les suivants : coordinateurs des programmes de parrainage, coordinateurs des projets, responsables de Foyers d'étudiants, professeurs d’anglais, animateurs auprès des enfants, etc.

 

 

 

 

Pour finir, voici quelques chiffres :

  • 580 programmes de parrainage d'enfants
  • une centaine de programmes de développement durable
  • Envoi de 35 volontaires de solidarité internationale par an
  • 22 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus

 

Voici maintenant mon point de vue personnel :

 

Si vous souhaitez apporter une aide concrète à un pays d'Asie du Sud-Est, Enfants du Mekong est un bon choix. En effet, cette association allie vision à long terme, réalisme et rigueur :

- Vision à long terme car Enfants du Mékong a compris que seule une aide régulière et prolongée peut soutenir le développement d'un pays. L'aide d'urgence, comme celle qui a été déployée après le séisme d'Haïti de janvier 2010, est, certes, nécessaire mais insuffisante.

- Réalisme, car les membres de l'association savent qu'ils ne changeront pas le monde par leur action. Celle-ci n'est qu'une gouttelette dans l'océan, mais un océan n'est-il pas composé de petites gouttelettes ?

- Rigueur, car Enfants du Mekong veille scrupuleusement au bon usage de l'argent du donateur. Ces dons ne transitent pas par des structures étatiques locales, pour éviter tout risque de détournement. L'argent est directement remis par Enfants du Mekong aux responsables locaux, dont la gestion est elle-même contrôlée par les bambous.

 

J'insiste en particulier sur ce qu'apporte le parrainage, tant à l'enfant qu'au parrain. Dans cette relation, le filleul comme le parrain s'aident à grandir l'un l'autre. Il ne s'agit aucunement d'une relation à sens unique, mais d'un cheminement main dans la main.

Je parraine un enfant vietnamien depuis début 2009 et je suis heureux de voir que mon aide, bien que modeste, a un impact concret sur son quotidien... et sur le mien. Sur les murs de mon appartement sont affichés les photos et les dessins de mon filleul.

 

 

Contact :


Site internet d'Enfants du Mékong

 

 

Merci à vous d'avoir lu cet article.

 

 

Contrat Creative Commons

 Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.



09/03/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres