Fruits de passions

Fruits de passions

Pointe du mont du Fût ou Bellachat (2822 m) en boucle

 IMG_2132.JPG

Le sommet de la pointe du mont du Fût

 

 

Départ : village de la Sauce (1610 m)

Arrivée : Cheval noir (2822 m)

Dénivelé : 1400 m environ

Durée : deux jours

Type de course : randonnée difficile

 

 

PRESENTATION

 

Un de mes coins préférés en Vanoise ! Je ne sais même pas si cette vallée a un nom. On y accède par Saint-Jean de Belleville, via une petite route qui s’arrête au village de la Sauce (présence d’un parking). C’est de là que part la randonnée.

 

Il s’agit d’un itinéraire en boucle à faire en deux jours (c’est également possible en un jour, mais l’itinéraire est très long). Le premier jour, c’est facile, il suffit de suivre le sentier qui monte au col de Valbuche. Le deuxième jour, en revanche est plus difficile, car on sort des sentiers officiels. C’est surtout la descente dans la grande combe du Fût qui demande un peu d’attention. Il faut donc posséder un bon sens de l’orientation et une bonne expérience de la montagne en général.

Un autre souci potentiel est la gestion de l’eau. Il y a bien des ruisseaux autour du col de Valbuche, mais il y a aussi beaucoup de moutons en été ! Si vous comptez puiser de l’eau dans ce secteur, il vous faudra donc utiliser des comprimés de désinfection, et/ou au minimum faire bouillir votre eau avant de la consommer. Sinon, vous pouvez prévoir de l’eau pour deux jours, mais votre sac en sera alourdi.

 

L’endroit est magnifique, très sauvage, peu fréquenté par les randonneurs. Le deuxième jour, en arpentant la crête de la pointe de Valbuche à la pointe du mont du Fût, vous aurez de bonnes chances de croiser des bouquetins, mais aussi des chamois. Et, l’été, les vautours fauves sont omniprésents dans le coin. J’ai d’ailleurs eu la chance de croiser mon premier vautour moine, beaucoup plus rare que son cousin, le vautour fauve.

 

Le sommet convoité porte deux noms : la pointe du mont du Fût ou Bellachat (à ne pas confondre avec le Bellacha, sans « T » terminal, situé au Nord de la Lauzière). De là-haut, la vue embrasse de nombreux massifs : la Lauzière, le Beaufortain, le mont Blanc, quelques sommets suisses (Grand Combin, Cervin), la Vanoise, les Ecrins, Belledonne, et même la Chartreuse et les Bauges.

 

 

 ITINERAIRE

 

 

PointeMontduFûtcarte1.jpg

 Début de l'itinéraire

 

PointeMontduFûtcarte2.jpg

Fin de l'itinéraire 

 

 

ITINERAIRE

 

 

De la Sauce, prenez l’itinéraire du col du Bonnet du Prêtre et du col de Valbuche, qui remonte la vallée en direction Sud, puis SSO.

 

 

 

Au chalet du Fût (1913 m), continuez en direction Sud, sur l’itinéraire du col du Bonnet du Prêtre et du col de Valbuche.

 

 

 

La pente se redresse un peu avant de parvenir au lieu-dit du Paradis, qui est un vaste replat, à traverser complètement, toujours en direction Sud.

 

 

 

Au niveau du ruisseau de Valbuche, vous arriverez à un croisement (2055 m). Vers le Sud, le sentier continue en direction du col du Bonnet du Prêtre. Ne le prenez pas, mais bifurquez à droite, en direction Ouest, vers le col de Valbuche (2401 m). Vous pouvez bivouaquer dans le secteur. Il y a quelques endroits assez plats et proches de ruisseaux.

 

 

 

Le lendemain, il vous faudra monter en direction Nord, jusqu’à la pointe de Valbuche (2629 m). Vous pouvez l’atteindre directement en montant droit dans la pente, mais c’est raide. Ou alors, vous pouvez faire comme moi, c’est à dire monter en diagonale en direction ENE, en évitant les zones d’éboulis. Vous rejoindrez alors une jolie crête (nombreux vautours perchés là, tôt le matin), qui vous mènera tranquillement vers la pointe visée.

 

 

 

Derrière la pointe, vous devrez redescendre un peu pour suivre, en direction Nord, le fil de la crête. qui remonte vers le Mollard des Boeufs. Vous laisserez ce dernier sur votre droite (à moins que vous ne souhaitiez faire un détour par ce sommet, ce que je n’ai pas fait).

 

 

 

Après le Mollard des Boeufs, la crête s’oriente en direction NO à peu près. Vous redescendrez à nouveau légèrement, avant d’attaquer l’ultime pente qui mène à la pointe du Mont du Fût (2822 m).

 

 

 

Pour l’itinéraire de retour, rebroussez chemin pour redescendre jusqu'au point le plus bas de la crête qui sépare la pointe du mont du Fût du Mollard des Bœufs (2700 m environ). Vous y trouverez des sentes d’animaux, qui descendent dans la grande combe du Fût, en diagonale et en traversée, en vers le Nord puis l’Est.

 

 

 

Globalement, il faut descendre en restant sur la gauche de la combe, en choisissant les pentes les plus faibles. Il y a souvent des sentes d’animaux qu’on peut suivre.

 

 

 

Lorsque vous atteignez un vaste replat (vers 2250 m), où la combe s’élargit, restez bien sur la gauche. Vous trouverez un petit sentier qui part en traversée en direction ENE puis NE (tracé en traits pointillés sur la carte IGN).

 

 

 

Vous quittez alors la combe et vous rejoignez un sentier « officiel » (2210 m), qui descend, globalement en direction SE, vers le chalet du Fût.

 

 

 

La boucle est alors bouclée. Il vous reste maintenant à suivre le sentier de l’aller en sens inverse pour rejoindre le village de la Sauce.

 

 

 

 

 

Vue panoramique du sommet de la pointe du mont du Fût (2822 m) (vidéo à voir de préférence en HD) :

 


 

 

Contrat Creative Commons
Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.



19/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres