Fruits de passions

Fruits de passions

Le lapin dans la culture japonaise

Cliquez ici



 

 

Pourquoi mettre une photo de la Lune pour illustrer un article sur le lapin dans la culture japonaise ?

Eh, bien, un lapin se cache dans le dessin formé par les « mers » lunaires (les tâches sombres). Saurez-vous le trouver ? (réponse en fin d’article)

 

Pour introduire cet article, je vais vous raconter une vieille légende asiatique :

 

Quatre amis, un singe, une loutre, un chacal et un lapin décidèrent d’aider un mendiant affamé.

Le singe cueillit des fruits et la loutre donna des poissons de la rivière, alors que le chacal vola un lézard et un pot de lait caillé.
Le lapin quand à lui, ne sachant que récolter des herbes, s'offrit en se jetant dans le feu que l'homme avait fait. Le lapin ne fut pas brûlé. Le vieil homme se révéla être un Sakra (une divinité hindoue et bouddhiste). Touché par la vertu du lapin, il dessina la forme de cet animal sur la lune afin que tout le monde puisse le voir.

Pour les Chinois, le lapin lunaire prépare un élixir d’immortalité, alors que pour les Japonais, il façonne des moshis ou gâteaux de riz. On peut d’ailleurs le voir utiliser un pilon et un mortier pour préparer le riz.

 

Cette légende est très connue au Japon. On trouve de nombreuses références du lapin lunaire dans des œuvres contemporaines japonaises : dessins, mangas, jeux vidéo, etc.

 

Par exemple, dans Dragon Ball, à un moment, Sangoku se bat contre une bande appelée « gang des lapins » et dont le chef est justement un gros lapin blanc. Son pouvoir est de transformer les gens en carottes… Après avoir été rossé par Sangoku, il est envoyé sur la Lune avec ses acolytes, où on les voit préparer des gâteaux de riz… Ce n’est pas très parlant pour nous, mais tous les gamins japonais comprennent le clin d’œil.

 


 

Dans Gokujyou Parodius, un jeu parodiant les shoot-them-up sorti sur arcade et SuperNES, un niveau entier est consacré à la Lune et à ses habitants lagomorphes. On peut même les voir préparer le riz. Remarquez aussi les pilons géants qui essayent de vous écraser sur des mortiers tout aussi gigantesques.

 


 

 

Bref, le lapin tient une grande place dans la culture japonaise et ce, depuis longtemps. Traditionnellement, il est présent sur des cerfs-volants, des gardes de sabres, etc. Il est également un des signes du zodiaque.

Comme vous avez pu le voir, il est associé à la Lune, qui est, dans toutes les cultures, un symbole féminin. En cela, il est associé à la fécondité, mais également à la chance et à la longévité.

 

Une autre histoire illustre ces attributs du lapin :

Les demi-frères de Ōkuninushi (les fils de Susanoo, dieu des vents et tempêtes),  aspiraient tous à épouser la princesse Yagami. Alors qu'ils décidèrent de partir pour la province où habitait la princesse, ils chargèrent Ōkuninushi de porter leurs bagages. En chemin, ils rencontrèrent un lapin blanc (mais ils ignoraient qu’il était un kami, où esprit divin). La peau de ce lapin était nue, et il souffrait terriblement. Les nombreux demi-frères conseillèrent alors au lapin de se baigner dans la mer et de s'exposer au vent pour guérir. Le lapin décida de suivre leurs conseils, mais l'eau salée n'eut pour effet que de creuser ses plaies, le faisant encore plus souffrir.

S'étant laissé distancer par ses demi-frères, Ōkuninushi rencontra à son tour le lapin et lui demanda ce qui lui arrivait. Le lapin lui expliqua alors que pour pouvoir traverser la mer et venir ici, il avait demandé à des requins de former un pont sur lequel il passerait. En échange, il leur avait promis de les compter lors de son passage, afin de les aider à savoir qui des requins ou des lapins sont les plus nombreux. Mais, alors qu'il était presque entièrement arrivé de l'autre côté de la mer, le lapin avoua aux requins qu'il ne les avait pas comptés. Le requin sur le dos duquel il était l'avait alors mordu pour le punir de sa négligence. Ayant pitié de lui, Ōkuninushi lui conseilla alors de se laver avec de l'eau douce et de couvrir ses blessures avec du pollen de jonc.

Le lapin décida de suivre ses conseils, et guérit bien vite de ses blessures. En remerciement de sa gentillesse, il prédit alors à Ōkuninushi que la princesse Yagami serait sa femme.


Sur ce, la prochaine fois que vous regardez la pleine Lune, pensez à saluer le lapin. Qui sait, peut-être vous portera-t-il chance ?

 

 


 

 

Contrat Creative Commons

 Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.



20/12/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres