Fruits de passions

Fruits de passions

Le Mont pourri (3779 m) par le col des roches

 

 Merci à Jérôme, mon camarade de cordée, pour cette photo

 

 

Altitude de départ : 2450 m (départ du télésiège du grand col d'Arcs 2000) ou 2830 m (arrivée du télésiège du grand col d'Arcs 2000, accessible en 4x4)

Altitude d'arrivée : 3779 m

Dénivelé : 1400 m environ (en partant comme moi du bas du télésiège)

Durée : une journée

Type de course : alpinisme

Cotation neige et glace : engagement III, cotation globale PD  (pour les explications sur les cotations, voir ici). Compter un court passage rocheux au col des roches.

Matériel : crampons, chaussures à semelle rigide, baudrier, piolet, casque, corde

 

 

Situé au Nord de la Vanoise, le Mont pourri est constitué de micaschistes gris et noirs, d'ophiolites d'origine océanique (prasinites, gabbros), de grauwackes et de quartz. Il est le second plus haut sommet de la Vanoise, derrière la Grande Casse (3855 m). Son relatif isolement en fait un superbe belvédère, peu difficile d'accès par ses deux voies principales : le col des roches et le glacier du Geay. Nous parlerons ici de la voie du col des roches, que j'ai moi-même empruntée.

 

 

ITINERAIRE

 

 

 Tracé approximatif de l'itinéraire suivi (les deux croix marquent les deux points de départ possibles, selon si vous disposez d'un 4x4 ou non)

 

 

Garez votre voiture devant le départ du télésiège du Grand col (si vous avez un 4x4, vous pouvez monter jusqu'à l'arrivée de ce télésiège). Puis, montez sur 500 m de dénivelée environ jusqu'au Grand col à 2935 m (deux cabanes-refuges permettent d'y bivouaquer, si vous avez un bon duvet!). Là, prenez à droite le long de la crête jusqu'au bas du glacier du Grand col. Sortez le matériel d'alpinisme et commencez l'ascension du glacier. Restez à l'écart du versant rocheux de l'aiguille du Saint-Esprit, d'où les chutes de pierres sont fréquentes (présence de micachiste facilement érodable). effectuer une grande courbe ascendante en rive gauche du glacier. A l'aplomb du col des Roches, lorsque les pentes crevassées deviennent plus raides (35° sur 200m), traversez à gauche vers l'épaule rocheuse Nord-Ouest pour franchir la rimaye (passage parfois impressionnant). Reprendre ensuite la direction du col (Sud) par des pentes plus douces. Une dernière rimaye, généralement bonne mène aux rochers du col des Roches (3443m).

 

 

 

Le glacier du grand col, vu d'en bas.

En haut, le col des roches, qu'il faut atteindre par la langue glaciaire de gauche.

A droite, l'aiguille du Saint-Esprit et à gauche, le mont Turia.

 

 

Du col des Roches, traversez à pied le long d'une vire rocheuse descendante qui mène à une courte cheminée (main courante en corde + quelques spits). Continuez la descente dans les rochers jusqu'à prendre pied sur le glacier du Geay. Puis, commencez la traversée ascendante du glacier, en évitant les séracs et les crevasses. Franchir plusieurs petits ressauts à 40° (exposés sur neige dure). La dernière rimaye, entre 3400 et 3500m, peut être délicate à franchir. Prendre ensuite à droite vers l’« Épaule » du Mont Pourri (3650m) et atteindre le sommet par l’arête Ouest. Les cinquante derniers mètres à 45° sont désormais souvent déneigés (glace vive et rochers). Cependant, lorsque j'ai fait moi-même l'ascension en août, il y avait de la neige jusqu'en haut.

 

 

 

Le glacier du Geay vu du col des roches.

En haut à gauche, le sommet du Mont pourri.

 

 

Le sommet du Mont pourri vu de l'épaule, où il y avait un vent de tous les diables.

Plus que 120 m de dénivelée environ, courage!

 

 

Redescendez par le même chemin (il est également possible de redescendre le glacier du Geay jusqu'en bas, puis de passer à proximité du refuge du Mont pourri pour rejoindre Arcs 2000, mais je n'ai pas emprunté cet itinéraire).

Pour la redescente, gardez des forces pour la montée dans les rochers jusqu'au col des roches. Passer brutalement d'un rythme de descente à de l'escalade est épuisant.

Dans la descente, en règle générale, soyez très vigilants vis-à-vis du risque de chutes de pierre, qui grandit au fur et à mesure que la chaleur de la journée augmente.

 

 

Voici ma vidéo de la vue panoramique du sommet du Mont Pourri :

 

Sommets et massifs visibles à partir de l'Est et dans le sens des aiguilles d'une montre : Grand Paradis, Sassière, sommets de Maurienne (Charbonnel, Pointe de Ronce, etc), Mont Viso, Sache, Grande Motte, Grande Casse, Glaciers de la Vanoise, Bellecôte, Glière, pointe de Volnets, Vallonnet, Grand bec, Péclet-Polset, Massif des Ecrins, aiguilles d'Arves, Grandes rousses, massif de Belledonne, massif de Lauzière, massif du beaufortain, massif du Mont blanc, sommets italo-suisses (Grand Combin, dent d'Herens, Cervin), Ruitor, Mont Rose, etc.

 

Vous pouvez accédez à l'album photo de la course ICI

 

Merci au site Camp to camp, qui m'a permis de compléter mon topo sur certains détails techniques.

 

 

Contrat Creative Commons
Le contenu de Fruits de passions by Guillaume Humblot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.



26/09/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres